Mais depuis une vingtaine ou une trentaine d’années, les stocks de poissons de nos mers et océans diminuent à des niveaux vraiment inquiétants, et cela est principalement dû à la surpêche que nous pratiquons. Séquence 2 – LA TECTONIQUE DES PLAQUES. Cela est principalement dû au fait qu’ils n’ont pas la capacité de se régénérer, ou alors c’est extrêmement lent. Ultérieurement, le rapport Brundtland sur l'environnement et le développement durable (1987) a repris ces questions capitales en focalisant la réflexion sur les aspects économiques du problème. © 2020 Encyclopædia Universalis France.Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés. Photo 3 – Vue partielle des bancs de sable sur l’Ogooué, Lambaréné, 2011, Photo 4 – Un village enclavé par un banc de sable Evoung, près de Lambaréné, 2011, Photo 5 – L’extraction du sable, Lambaréné, 2011, Photo 6 – Le commerce du sable à Lambaréné Lambaréné, 2011. 2: Reproduction & Milieux de Vie (Dynamique des Populations), Chap. Il s’agit de ces ressources naturelles qui, quelle que soit la quantité utilisée, ne s’épuiseront jamais. Les régions périp […] Timeline de l'histoire de la Terre. Un cas qui illustre parfaitement cette situation est la déforestation de l’Amazonie, qui a été réduite de plus de moitié au cours des vingt dernières années grâce à l’intérêt que nous portons à ses bois exotiques (acajou, quebracho, cuangare, sajo, etc.). consulté le 16 novembre 2020. Séquence 3 - L'exploitation des ressources naturelles. Lire la suite, Dans le chapitre « Atouts et contraintes de situation »  : […] En d’autres termes, ce sont des biens et des services qui ont une certaine capacité de régénération et si on les utilise en conséquence, leur utilisation peut être prolongée pendant une longue période. On peut donc dire que l’être humain a le don de profiter d’une grande quantité de matériaux et de moyens bénéfiques pour son développement et sa survie. La géographie de l'Angola se comprend à la fois par l'histoire récente de la guerre civile et des conflits internationaux, qui a suivi une longue période coloniale particulièrement violente et prédatrice, et par la position charnière de l'Angola entre l'Afrique australe et l'Afrique centrale.  : […] Les principaux flux d’échanges entre Port-Gentil et Lambaréné sont constitués de voyageurs et de marchandises, notamment de bois divers et de vivres (en direction de la capitale économique), et de carburant, matériaux de construction, boissons alcoolisées, etc. 2La zone de notre étude, la « Forêt de la Mondah », couvre toute la bande côtière située entre les latitudes 0°28’16’’ et 0°40’ N et à la longitude 9°26’15’’E, et se situe le long de l’océan Atlantique, de la baie de Corisco à la baie de la Mondah (fig. D’après ces scientifiques, la déforestation ainsi que l’extraction des matières fossiles provoquent la libération et l’émission dans l’atmosphère d’une quantité importante de gaz carbonique. Le Nord canadien est riche en ressources naturelles et renferme un potentiel énorme pour l'exploitation. Figure 1 – Localisation de la zone d’étude, Source : Carte de libreville au 1/200 000 INC. 3Ces gisements de sable couvrent une superficie estimée à 3 992 ha (Moussavou Makanga, 1999). Une nouvelle expérience du manuel numérique avec des fonctionnalités innovantes et un accompagnement sur mesure. "Le récif de Moorea, un écosystème riche mais fragile" (Cliquez sur le lien)L'eau est donc une ressource naturelle fondamentale pour de nombreuses espèces. Cependant, c'est la sociologie de leurs associations qui éventuellement caractérise le milieu lui-même. Le principe d'une station d'épuration est de filtrer l'eau pour éliminer les déchets: filtration par simple grillage (gros déchets), filtration par le sable grossier (déshuilage) ou par décantation, filtration par le sable fin (petits déchets et bactéries), filtration par le charbon actif (substances chimiques), filtration par la levure (matières organiques), filtration par stérilisation (un peu de Javel/ 100°C, 12 minutes), Quelques énergies renouvelables peu polluantes et inépuisables. AccueilNuméros261Exploitation de ressources nature... L’étude a pour objet d’examiner les risques encourus par les espaces périurbains littoraux de plus en plus convoités par les populations à cause de leurs potentialités naturelles. Paris : Jeune Afrique, 74 p. Roux E. et Vanier M., dir., 2008 - La périurbanisation : problématiques et perspectives. Pendant la période de basses eaux, dont la plus significative s’observe de la mi-juin à septembre et qui correspond à la période d’accalmie pluviométrique ou saison sèche, des bancs de sable de dimensions impressionnantes apparaissent. Ces constatations nous amènent à dire que la zone d’étude n’est pas à l’abri des dangers liés au changement climatique au regard de l’ampleur de la déforestation qu’elle subit (photo 2). Les ressources naturelles sont des biens et des services qui sont directement extraits de la nature. Lire la suite, Dans le chapitre « Utilisation des ressources » Bien que recevant les influences de Libreville, par la voie de circulation qui dessert l’École Nationale des Eaux et Forêts (E.N.E.F) et les plages des caps Estérias et Santa Clara, cette zone présente tous les caractères d’un milieu rural : le couvert forestier et l’émiettement des agglomérations humaines dont les superficies au sol (à part l’agglomération du cap Estérias plus étendue grâce à la construction de l’E.N.E.F) concentrent à peine 10 habitants/km2 vivant exclusivement des travaux champêtres. A défaut de souscrire un crédit auprès d’une banque (car ne remplissant pas les conditions financières exigées), beaucoup de Librevillois érigent leur(s) habitation(s) par étapes selon les moyens dont ils disposent et en dépit du temps que prendront les travaux. Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web.