J.-C. ; ils se situent à Huaricanga (en), dans la vallée de la Fortaleza, dans le nord du Pérou actuel[3], et à Sechin Bajo (en), près de la rivière Sechín[104],[105]. Le terme a également été employé pour l'Asie Mineure ou Anatolie, l'Arménie et l'Élam, considérant que les civilisations correspondantes sont les ancêtres d'autres plus récentes, à l'instar de la Grèce antique, considérée comme précurseur de la civilisation occidentale[4]. J.-C. Les premiers artefacts caractéristiques se trouvent dans la cité de San Lorenzo, dans l’actuel Mexique, et la culture correspondante atteint son plein développement vers 1400 av. Un autre développement concerne la coopération entre le réseau des Universités de la mer Noire, la CUM et le RMEI. La langue akkadienne remplace progressivement le sumérien en tant que langue orale entre le IIIe et le IIe millénaire av. J.-C., la population de la moitié Est de la zone culturelle olmèque décroît brutalement[125]. La notion de civilisation est définie par les chercheurs sur le fondement de critères tels que l'utilisation de l'écriture, l'existence de villes, une société organisée en classes sociales, la pratique de l'élevage, l'érection de bâtiments publics, la métallurgie et l'architecture monumentale[5],[6]. La civilisation de la vallée de l'Indus commence aux alentours de 3300 av. Les XIIe et XIIIe siècles voient se développer des conflits pour la maîtrise de cet espace mais aussi et surtout des échanges commerciaux et culturels. Entre 400 et 350 av. Les communautés sédentaires et nomades ont continué à beaucoup interagir ; il n’y eut pas de distinction absolue entre les deux types de groupes culturels. Bien que ces réseaux aient des missions similaires, ce n’est que récemment qu’ils ont établi une communication efficace entre eux. Les ondes tectoniques de cette pandémie ont suscité des réactions globales, bien que parfois non coordonnées, et un sursaut du système multilatéral mondial. La cité de San Lorenzo est presque complètement abandonnée vers 900 av. Si l’on considère qu’une université est une institution délivrant des diplômes, les plus anciennes se trouvent en Europe car, dès les années 1100, elles délivraient des certificats. J.-C.) et les premiers villages sont fondés. J.-C.[119] On considère que la complète domestication du maïs date d'environ 2700 av. Plus au sud, quelques sites associés se trouvent dans la vallée de la Huaura. La Charte des Nations Unies, ou l’idéal au service du réel, Le besoin d’une approche multilatérale renforcée pour confronter la COVID-19 et les autres crises globales, La technologie de l'ONU pour faire face à la COVID et au-delà, Couverture des réunions et communiqués de presse, Système de diffusion electronique des documents (Sédoc), Médiathèque de droit international des Nations Unies, 17 objectifs pour transformer notre monde, Bureau de l’Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse. Nommée d'après la ville du même nom, cette période voit l'émergence de la vie urbaine en Mésopotamie et, durant sa période finale, l'émergence graduelle de l'écriture cunéiforme. http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_oldest_universities_in_continuous_operation, http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_medieval_universities. Par ailleurs, il n'existe pas de traces de structures défensives ou guerrières[109]. Parallèlement à ces progrès culturels, les sociétés et les villes du Haut-Nil entrent dans un processus d'unification ; il en est de même dans le delta du Nil (Basse-Égypte). J.-C., les signes d'un déclin progressif apparaissent et, vers 1700 av. Il existe un consensus académique pour considérer que la Grèce antique est la culture qui pose les fondements de la culture occidentale : démocratie, art, théâtre, philosophie et science. (2004). Déjà pour avec les Grecs et les Romains dans l’Antiquité, la mer Méditerranée est un espace d’échanges au carrefour de différentes civilisations. Des preuves géologiques et les modélisations climatiques informatiques suggèrent que le climat commence à changer vers -8000 ; un assèchement des vastes terres utilisées pour le pastoralisme dans le nord de l'Afrique se produit, formant le Sahara, lequel finit par devenir aride vers -3900. L'empire akkadien atteint son apogée entre le XXIVe et le XXIIe siècle av. Le monde islamique est né entre 622 et 750 dans la péninsule arabe et s’est étendu jusqu’au Moyen-Orient, vers une partie de l’Asie mineure, la Perse, l’Afrique du Nord et la péninsule Ibérique. J.-C., la Chine est unifiée, politiquement et culturellement, en un vaste empire centralisé, correspondant à la dynastie Qin, fondée par l'empereur Qin Shi Huang. On voit que la méditerranée est le berceau de la démocratie athénienne et de la Rome antique, et qu'elle est le théâtre de contacts et de heurts entre trois civilisations au Moyen Âge. De tout temps, elle a été un environnement propice à l’épanouissement de personnes remarquables qui ont fait des contributions importantes au développement de l’histoire dans les domaines de la philosophie, de l’art, de la musique, de la littérature ainsi que des sciences et des technologies. La civilisation de Caral proprement dite naît vers 3200 av. Du VIIIe au XVe siècle, de nombreux philosophes de la région, dont Jabir ibn Hayyan, Al Farabi, Al Biruni, Ibn Sina, Al Qushayri, Al Ghazali, Al Baghdhdaadi, Ibn Rushd, Jalal ad-Din Rumi et Ibn Khaldun, ont eu un impact notable sur le développement de la philosophie islamique de la région. Les dynasties qui se succèdent développent un système bureaucratique qui permet à l'empereur de Chine de gouverner un vaste territoire à partir d'un lieu central de pouvoir[98],[99]. La migration des peuples Aryens dans la région est aussi à noter ; cependant, l'hypothèse d'une invasion violente de ces derniers n'est plus aujourd'hui dominante[79]. Les changements qui se sont produits dans le monde au cours des dernières années, comme la mobilité croissante des personnes et des communicationnels internationales, peuvent créer des opportunités et la nécessité d’établir une plus grande interaction et une plus grande coopération entre les cultures dans et parmi les réseaux universitaires afin de partager les expériences et les ressources dans le bassin méditerranéen. [142]. Ils ont constaté que les évolutions socio-culturelles se sont produites dans des délais différents. J.-C., période qui commence avec la culture d'Erlitou et se termine brutalement avec l'effondrement de la dynastie Zhou de l'Ouest[93]. L'ouvrage de Charles Rollin, Ancient History, datant de 1734, mentionne que « l'Égypte a servi de berceau à la sainte civilisation ». Un virage s’est donc produit du sud au nord et de l’est à l’ouest dans le développement de la philosophie moderne, de l’art, des sciences et de la technologie. Les plus anciens peuplements de type proto-urbains, avec plusieurs milliers d'habitants, datent du Néolithique. La civilisation de la vallée de l'Indus n'a pas disparu subitement et beaucoup d'éléments venant d'elle se retrouvent ultérieurement en Asie du Sud et dans la culture védique[80]. [130], [140], Les signes les plus anciens d'un processus menant à la civilisation sédentaire peuvent être trouvés au Levant, 12 000 ans avant notre ère, lorsque la culture natoufienne devient la première culture sédentaire puis devient une société agricole vers 10 000 avant notre ère. Vers -3300, juste avant la Ire dynastie, la zone est partagée en deux royaumes, la Haute-Égypte au sud et la Basse-Égypte au nord[52]. En 221 av. Elle propose toutefois d'impressionnantes réalisations architecturales, des plateformes terrassées et des places circulaires creusées, ainsi qu'une industrie textile avancée[3],[108]. La théorie dominante est qu'il n'y a pas qu'un seul berceau, mais que plusieurs civilisations se sont développées de manière indépendante. Un des premiers sites néolithiques en Asie du Sud est Bhirrana (en), situé dans la zone du réseau fluvial de la Sarasvati dans l'actuel État d'Haryana, en Inde ; il est daté de 7600 av. A la tête du parcours d'exposition «Plus loin que l'horizon», qui sera inaugurée le 14 juin à Marseille et consacrée aux mobilités en Méditerranée, le «narrateur» Bruno Ulmer. En 2600 av. La civilisation chinoise commence durant la seconde phase de la culture d'Erlitou (1900 à 1500 av. La céramique se développe dans le bassin amazonien et se diffuse dans la culture andine aux alentours de 2000 av. J.-C.[19],[20]. Le message affiché sur son site Web est très approprié : « Des voix multiples – un seul bassin ». En effet, ce furent les pays de la région méditerranéenne qui ont créé les plus anciennes universités dans le monde. [141], J.-C.) ; le système d'écriture mésoaméricain naît, quant à lui, vers 2000 av. Les canaux d'irrigation les plus anciens d'Amérique du Sud datent de 4700 à 2500 av. Les sites de Shang ont livré les artefacts les plus anciens connus d'os présentant des signes de la langue chinoise écrite (écriture ossécaille), servant sans doute à la divination. Les Universités de Bologne, de Paris, d’Oxford, de Montpellier, de Cambridge, de Salamanque et de Padoue figurent aussi sur la liste, et le bassin méditerranéen y a une forte présence. De l’Antiquité au Moyen-Àge et à la Renaissance, le bassin méditerranéen a joué un rôle majeur dans le domaine de la philosophie, de l’art et des sciences. [138]. Le berceau de la civilisation[7]). Il est généralement admis que la culture de Mehrgarh se diffuse dans la vallée de l'Indus pour devenir la civilisation de la vallée de l'Indus[69]. Les chercheurs pensent que cinq siècles de ces pratiques ont érodé lentement la puissance économique du pharaon et que l'économie ne pouvait plus entretenir une administration centrale de grande ampleur[53]. Dans le Sud, la période d'Obeïd s'étend de 6500 à 3800 av. [133], On suppose que cela, accompagné d'une sécheresse sévère entre 2200 et 2150 av. La mobilité permettra aux universités méditerranéennes d’ouvrir leur hori zon et de devenir des institutions mondiales. Elle est connue pour la haute qualité de ses céramiques, ses outils en pierre et son usage du cuivre[45]. L’enseignement supérieur en est encore au stade de transition sous les pressions de la mondialisation, mais il est clair que le rôle de l’université comme institution continue de se développer et que les attentes de la société à cet égard changent rapidement dans l’environnement actuel en perpétuelle évolution. J.-C. et des inscriptions néolithiques en Chine, évoluant vers une écriture sur os d'animaux (du XVe au Xe siècle av. Plus tard, la culture de Yangshao est remplacée par la culture de Longshan, également centrée sur le Fleuve Jaune de 3000 à 2000 av. [137], Le bassin méditerranéen a été le berceau de nombreuses civilisations depuis les premiers établissements à Jéricho en 9000 av. Cette hypothèse du fondement maritime de la civilisation andine fait l'objet de vifs débats ; les chercheurs admettent désormais, pour la plupart, que l’agriculture joua un rôle central dans ces civilisations tout en concédant une forte dépendance alimentaire aux protéines venant des produits de la mer[110],[111],[112]. Quelques historiens avancent qu'Erlitou peut être considérée comme la plus ancienne phase de la dynastie de Shang. J.-C. Chengtoushan est aussi la ville fortifiée la plus ancienne de Chine[82]. Avec l’augmentation de la disponibilité alimentaire, la population adopte un mode de vie plus sédentaire et les sites de peuplement deviennent des villes de plus de 5 000 habitants[54]. Il existe de nombreuses voix dans une région : la CUM est loin d’être le seul réseau des universités méditerranéennes – en fait, il en existe de nombreux. J.-C.[120] À cette époque, les Mésoaméricains se partageaient probablement entre de petits campements de chasse et de grands villages temporaires[121]. À cette époque, les habitants maîtrisent déjà de nombreuses formes d'agriculture, celle du pois, du sésame, de la datte, du coton, ainsi que l'élevage, notamment du buffle[73],[74]. Ce calendrier ne traite pas du début de l'habitat humain, du début des groupes ethniques ni du développement des cultures néolithiques qui se sont souvent manifestées beaucoup plus tôt que l'émergence des civilisations proprement dites. De manière plus générale, la liste des plus anciennes universités ne comprennent pas les civilisations de la Grèce, de la Rome, de la Chine et de l’Inde antiques ou du monde arabe, mais les institutions éducatives qui existaient dans ces régions correspondent à une définition traditionnelle de l’université et devraient donc être incluses. Les statistiques du Programme d’action européen pour la mobilité des étudiants (ERASMUS) montrent qu’entre 1987 et 2011, les pays méditerranéens ont attiré plus de 46 % d’étudiants et d’enseignants (ANNEXE01S – Étudiants partis en mobilité d’études ERASMUS de 1987/1988 à 2010/2011). J.-C.). Les symboles sur les poteries de l'époque de Nagada II ressemblent aux hiéroglyphes égyptiens, faisant de la proto-écriture égyptienne une contemporaine de l'écriture proto-cunéiforme sumérienne[56]. UN REGARD GÉOGRAPHIQUE SUR LA MÉDITERRANÉE 2 1. elle-même, un besoin des autres, une intensité dans les rapports quotidiens qui mue très vite en drame, en tragédie, en mélodrame le moindre des faits quotidiens. Vers 1800 av. » 3. Habitat sédentaire. Les premiers développements intellectuels, qui ont eu lieu en Méditerranée orientale, ont principalement été centrés sur la philosophie. L’HISTOIRE DU DÉVELOPPEMENT INTELLECTUEL DANS LE BASSIN DE LA MÉDITERRANÉE. Il y a environ 12 000 ans, l'Homme devient sédentaire; il invente l'élevage et l'agriculture. Les peuples méditerranéens ont pu rencontrer des cultures différentes et s’ouvrir au monde, ce qui, dès la période hellénique, a favorisé l’émergence de philosophes et d’hommes de sciences qui ont largement contribué au développement intellectuel. Les institutions du royaume, fermement établies et maintenues par les pharaons, servent à contrôler l'exploitation des terres et des ressources ainsi que le travail des hommes, qui sont le fondement de la croissance et de la longévité de la civilisation égyptienne[59]. N'ayant plus besoin de se déplacer pour trouve. Beaucoup de chercheurs pensent qu'une sécheresse et qu'un déclin du commerce avec l'Égypte et la Mésopotamie causèrent l'effondrement de la civilisation de l'Indus[78]. Il y a une dizaine d’années, la CUM et le RMEI ont décidé de tenir leurs réunions dans les mêmes universités et aux mêmes dates. J.-C. Connue en anglais et dans les langues latines sous le nom de « la mer entre les terres », la mer Méditerranée est désignée et a été désignée par de nombreux noms : Notre mer pour les Romains, la Mer blanche (Akdeniz) pour les Turcs, La Grande Mer pour les juifs, la Mer du milieu (Mittlemeer) pour les Allemands et même la Grande Verte par les anciens Égyptiens1. Elle fleurit à la confluence de trois cours d'eau, la Fortaleza, la Pativilca et la Supe. Celles du Croissant fertile, de la période d'Obeïd en Mésopotamie et de la culture de Nagada en Égypte, sont considérées comme les plus anciennes[1]. Sous la direction du vizir, les fonctionnaires collectent les taxes, coordonnent les projets d'irrigation pour améliorer les rendements agricoles, dirigent les paysans qui travaillent aux diverses constructions et établissent un système judiciaire destiné à assurer l'ordre et la paix[61]. Les civilisations qui naquirent à cet endroit sont les premières sociétés agraires non-nomades connues. J.-C.[118] De la même manière, des sites, tel celui de Sipacate au Guatémala, contenaient des pollens de maïs datant de 3500 av. 1 Abulafia, David, The Great Sea: A Human History of the Mediterranean, Penguin Books, 2011, p. xxiii. À la fin du Néolithique, la vallée du Fleuve Jaune devient un centre important de la culture de Yangshao (5000 à 3000 av. Notre mer a joué un rôle majeur dans la communication des peuples de la région et évité des affrontements entre les populations aux intérêts différents. Eanatum, le roi sumérien du Lagash, crée un des premiers empires attestés de l'histoire, vers 2500 av. Le terme apparaît aussi dans les ouvrages du courant ésotérique pseudohistorique, par exemple dans Le Livre d'Urantia ou dans le livre de pseudoarchéologie Civilization One (2004), relatif à la Grande-Bretagne mégalithique. J.-C.[87] Les plus anciens artefacts en bronze ont été trouvés dans des sites de la culture de Majiayao (3100 à 2700 av. J.-C., ceux des sumériens étant légèrement plus anciens[38],[39]. L'affirmation de l'État royal : Capétiens et Valois. Les murs massifs de la vallée de l'Indus protégeaient les populations des inondations et pouvaient sans doute être dissuasifs lors des conflits militaires[77]. Dualité économique qui se double d'une dualité politique entre la plupart des pays du Nord dits démocratiques et les pays du Sud et de l'Est où ces mêmes libertés publiques sont moindres. Les empereurs légitimaient leur règne en invoquant un Mandat du Ciel[95],[96]. J.-C., mais ne présente pas les caractéristiques de la culture olmèque. Les principales caractéristiques de la culture égyptienne antique prennent forme à ce moment, art, architecture ainsi que de nombreux aspects de sa religion. La plus importante de ces cultures anciennes en Haute-Égypte (partie méridionale) est celle de Badari, probablement originaire du désert à l'ouest. Le développement de l’agriculture s'accompagne d'une croissance de la population, de la capacité à stocker et redistribuer les surplus agricoles et permet aussi la naissance de groupes sociaux spécialisés, artisans et administrateurs[83]. The Olmecs : America's First Civilization. Ce sont les débuts de l’Ancien Empire. L'exemple le plus ancien connu d'écriture de l'Indus date de cette période[70],[71], en même temps qu'émergent les citadelles représentatives du pouvoir centralisé et de l’augmentation de l'habitat urbain[72]. Les plus anciens sites urbains, d'Amérique du Nord et du Sud, sont datés de 3500 av. Carte des sites de la civilisation de Caral. Plusieurs domaines méritent d’être explorés dans les mois et les années à venir afin de faire plus efficacement face à la COVID-19 et de relever d’autres défis auxquels l’ONU sera confrontée au siège et dans les missions sur le terrain, y compris dans le cadre d’opérations de paix. À la même époque, une culture pratiquant le broyage du grain et utilisant le plus ancien type de lame de faucille connu, remplace la culture de chasseurs, pêcheurs et cueilleurs le long de la vallée du Nil. Elle est traversée par un fleuve, le Guadalquivir, qui se jette dans la mer Méditerranée. Il existe des preuves d'un contact précoce avec le Moyen-Orient, particulièrement Canaan et la côte près de Byblos, durant cette période[57]. Le sacré. Les États élamites étaient parmi les principales forces politiques du Proche-Orient ancien[37]. J.-C. ; c'est à ce moment qu'est clairement attesté un peuplement à large échelle et qu'apparaissent des constructions communautaires réparties sur de multiples sites[106]. L'un des peuplements les plus notables de l'époque Néolithique précéramique A est la ville de Jéricho, en actuelle Palestine, dont on pense qu'elle fut la première ville du monde ; peuplée vers 8500 av. Erlitou voit un développement de la métallurgie du bronze et de l'urbanisation et devient rapidement un centre régional, abritant un complexe palatial qui montre l'existence d'une stratification sociale[91]. C'est durant la seconde phase de la Période des dynasties archaïques que le légendaire roi Gilgamesh aurait régné[34]. Un intense débat existe quant à savoir si Erlitou est en relation avec la dynasite semi-légendaire de Xia. Le système d'écriture mésoaméricain ne sera pleinement développé que plus tard ; toutefois, les céramiques olmèques tardives montrent des représentations, considérées comme des codex, apparentées à ce système[122]. Le port de Séville à la fin du XVIe siècle (tableau attribué à Alonso Sánchez Coello, fin du XVIe siècle) CarlosVdeHabsburgo via Wikimedia Commons. Se regrouper (village). Par ailleurs, l'image d'un « dieu aux bâtons » a été trouvée sur une gourde ; c'est une déité majeure des cultures andines ultérieures et cette convergence religieuse suggère qu'il existe un lien culturel entre Caral et les civilisations qui suivirent[114],[115]. J.-C.), laquelle est considérée comme le premier stade d'organisation étatique en Asie de l'Est[90]. Le site de Tres Zapotes, situé à l'ouest de la zone olmèque, est occupé dès avant 400 av. J.-C.), apparaissent dans le croissant fertile et, à partir de là, s'étendent vers l'est et l'ouest[18]. Gordon Childe définit le développement de la civilisation comme étant le résultat de deux révolutions successives. Alors que le pouvoir du pharaon décline, les gouverneurs régionaux, appelés nomarques, commencent à en contester la suprématie. La première fut l’Université d’Al-Karaouine, fondée en 859. La civilisation égyptienne commence à la seconde phase de la culture de Nagada, connue sous le nom de période de Gerzeh ou Nagada II, vers -3500 ; la Haute et la Basse-Égypte sont unifiées vers -3150[53]. Les réseaux universitaires sont un autre facteur important. On ne peut imaginer une histoire du monde sans les civilisations égyptienne, grecque, romaine et ottomane. L'aspect le plus connu de la culture olmèque est sans doute son art, particulièrement les têtes colossales[124]. Les chercheurs prétendent maintenant que les civilisations sont apparues indépendamment dans plusieurs endroits des deux hémisphères. L'architecture avancée des peuples de cette époque se manifeste dans leurs impressionnants chantiers navals, greniers, entrepôts, plateformes en briques et murs de protection. Durant la dynastie de Zhou, l'écriture chinoise évolue vers une forme presque moderne, l'écriture des clercs, qui émerge à l'époque tardive de la période des Royaumes combattants[97]. La Méditerranée au Moyen Age est donc un espace où se côtoient trois grandes civilisations qui vont entretenir entre elles des relations conflictuelles et intenses. La mer Méditerranée est un symbole de créativité, de quête du sens de la vie et de la sagesse ainsi que de l’amour des gens et de la nature. Elle dispose donc d'un port fluvial ouvert sur la mer, via le port de Sanlúcar situé à l'embouchure du Guadalquivir. Les chercheurs identifient six endroits où les civilisations ont émergé indépendamment les unes des autres : la Mésopotamie, la vallée du Nil, la vallée de l'Indus, la vallée du fleuve Jaune, les Andes centrales et la Mésoamérique[6],[11],[12],[13],[14],[15],[16],[17]. Le concept de « berceau de la civilisation » a fait l'objet de nombreux débats. Les cultures développées du Néolithique, des phases Néolithique précéramique A (-10200) et Néolithique précéramique B (-7600 à -6000), apparaissent dans le croissant fertile et s'étendent[18]. En lien avec cela, on trouve des systèmes de proto-écriture au Moyen-Orient, datant du Chalcolithique, période de transition entre le Néolithique et l'âge du bronze, au IVe millénaire av. Gülsün Sağlamer est Président du Conseil des universités européennes. Certains chercheurs ont suggéré que l'écriture jiahu (6500 av. J.-C.[30],[31],[32]. On a l’impression que c’est une mer fermée, mais elle est une importante voie de communication entre l’est et l’ouest. Pendant des siècles, Al-Andalus et le Maroc ont été d’autres centres culturels que Bagdad. La culture de Badari est suivie de celle de Nagada, qui invente un certain nombre d'améliorations technologiques[47]. La culture de Sanxingdui est une autre société de l'âge du bronze chinois, contemporaine de la dynastie de Shang, ayant développé des méthodes différentes de travail du bronze[94][source insuffisante]. Eridu est le site sumérien le plus anciennement établi durant cette période, aux environs de 5300 av. Certaines universités, qui sont membres de ces réseaux, ont joué un rôle important dans l’établissement de liens au cours des dix dernières années. J.-C.) est la plus ancienne connue dans cette plaine alluviale, quoiqu'il soit probable que d'autres témoignages plus anciens restent enfouis sous les alluvions[22],[23]. Ce phénomène résulte probablement de changements environnementaux qui rendent la région impropre au maintien de grands groupes d'agriculteurs, en particulier des changements dans le tracé des rivières dont ils dépendaient pour l'agriculture, la chasse, la cueillette et les transports. B Le centre des échanges. J.-C., il se produit une symbiose culturelle très forte entre les Sumériens et les Akkadiens[40]. J.-C., elle est fortifiée vers 6800 av.